ACTUCONAKRY.COM / Ce n’est plus un secret de polichinelle, le torchon risque-il de brûler entre le  Président de la République et son premier ministre si on en croît à la révélation faite ce matin par Amadou Diallo le secrétaire général de la puissante centrale syndicale CNTG devant l’assistance fortement mobilisée à la bourse du travail.
Par rapport à la mesure impopulaire qui n’est autre que l’augmentation du prix du carburant à la pompe, le secrétaire général Amadou Diallo a dévoilé les dessous de son entretien avec le chef de l’Etat.
« Très honnêtement, quand nous l’avions informé que son premier ministre nous a dit que le prix du carburant n’est pas négociable, il a vite réagi négativement .
Il a dit qu’il n’est pas d’accord avec le Premier ministre d’un tel comportement .Il dit qu’il n’est pas d’accord, il n’a jamais dit que ce n’est pas négociable. Il nous a chargé de rencontrer le patronat pour mieux se comprendre avec ce dernier afin que le compte rendu lui soit-fait .a dit Amadou Diallo devant les syndicalistes réunis à la bourse du travail.

Malick Keita depuis la bourse du travail pour Actuconakry.com