ACTUCONAKRY.COM / Les jeunes dits de l’axe érigent depuis le lancement de la grève générale lancée par l’intersyndicale CNTG-USTG, des barrages dans tous les quartiers de l’axe pour dit-on, protester contre l’augmentation du prix du carburant. Cette stratégie n’est pas sans conséquence pour les populations qui croulent sous le poids de la fatigue physique et morale causée par des rackets.
Les usagers sont quotidiennement rackettés au vu et au su des autorités..
La commune de ratoma n’échappe pas à ce racket organisé. Les automobilistes et même les piétons sont soumis au racket mis en place par des jeunes révoltés ou des désœuvrés à la solde de qui ?
Allez-y savoir !

Malick Keita pour Actuconakry.com / Tel: 657 36 36 26

Voici image de désolation