ACTUCONAKRY.COM / L’ancien ministre des transports et ministre conseiller à la présidence échappe, grâce aux forces de l’ordre, à la foule surexcitée par sa seule unique phrase qui met l’essence au feu.

A la tête d’une importante délégation des ressortissants de Siguiri, Elhadj Tidiane Traoré et compagnie séjournent depuis des jours à Siguiri suite aux échauffourées du 27 juin 2018 entre la SAG et des jeunes de Bouré pour les délestages fréquents faisant 16 blessés graves dont 10 par balle réelle selon un communiqué des sages de Bouré transmis à notre rédaction.
Au cours de son intervention devant l’assistance,le ministre conseiller et l’un des sages de Siguiri brocarde
« Quand nous entendons à Conakry que ça ne va pas à Siguiri, nous sommes gênés, tous les cadres de Siguiri sont gênés également. Nous sommes là pour régler une fois pour toute les problèmes d’électricité de Siguiri et de Bouré, vous aurez le courant, nous sommes là pour ça, mais vous devez payer le courant. Le problème de courant sera réglé, on a tout le rapport, on a rencontré les responsables de la SAG.
Mais le président nous a instruits de vous transmettre un message, celui de préserver la SAG. Prenez l’exemple sur les citoyens de Zogola où la société Valey est rentrée, de Fria et de Boké. Préservons la SAG, il ne faut jamais accepter que cette société plie bagages pour partir »
Cette intervention parsemée de murmures et d’interruption s’est finalement soldé par des huées quand ils ont carrément refusé aux acteurs de la crise de s’exprimer sur la situation.
Une stratégie décriée par des jeunes et qui ont commencé à lancer des propos hostiles à la délégation « Comment on peut venir pour faire une médiation et ne pas prendre le temps d’écouter tous les acteurs ? Nous sommes des acteurs de cette crise, si la délégation rentre à Conakry sans nous écouter, elle sera responsable de tout ce qui adviendra ici après. Le ministre Tidiane nous a dit qu’il a un rapport qu’il va remettre au président, mais nous disons que ce rapport n’engage que la délégation, il ne nous engage pas nous les jeunes de Siguiri »lancent des jeunes furieux à la préfecture de Siguiri.
Autre phrase de Tidiane Traoré  qui n’a pas été du goût des jeunes  « La SAG ne doit plus donner gratuitement du courant à Siguiri,des populations doivent payer le courant livré par la SAG. »
Il ne fallait pas pour le Ministre conseiller Tidiane Troré ,fils de la contrée  de prononcer cette phrase devant l’assistance .
En lieu et place d’une solution aux problèmes posés par la communauté d’où l’objectif de leur présence à Siguiri,ce sont des huées,des injures,des propos déplacés,et, finalement le qui peut pour se sauver à la préfecture de Siguiri.
À rappeler que, des jeunes surexcités par la colère ont menacé le ministre Tidiane de ne plus venir dans une mission à Siguiri car selon eux ,il a toujours déplacé les problèmes depuis 2010 à Siguiri.

Nous y reviendrons !

Mory Sangaré depuis Siguiri pour Actuconakry.com /Tel :657 36 36 26