ACTUCONAKRY.COM / L’un des points de revendication des syndicats lors de la grève de 2016,le gouvernement à travers le ministère de la sécurité ,celui du budget,et de la défense nationale est revenu sur cette mesure de suppression des barrages non conventionnels.
Sur ce,il est dit dans le présent arrêté conjoint que la police se chargera de la vérification des documents des usagers de la route,
La gendarmerie nationale se chargera de la vérification des documents : carte grise, autorisation de transport, assurance, taxe unique en cours de validité et le triangle de pré-signalisation, permis de conduire,assurance.
Quand à la douane nationale, son sôle se limite à la vérification de la conformité des marchandises par rapport à la quittance et à la facture.
Pour des militaires postés sur des lieux ,ils assurent la protection des lieux, ne participent pas aux opérations de contrôle documentaire et  doivent se mettre à distance des dites opérations.
Selon le même acte du gouvernement, les militaires en poste au pont de KK n’ont pour mission que de protéger ces lieux stratégiques. En aucun cas, ils ne doivent ériger des barrages pour procéder à un contrôle documentaire (carte d’identité et documents de transport).
Aux dires du même acte de décision,une réunion de concertation avec la fédération nationale des transports et l’union nationale des transporteurs routiers de Guinée est prévue pour fixer les tarifs de transport suite à l’augmentation du prix du carburant.

Elhadj Ismael NABE pour Actuconakry.com