Dr Faya Millimouno, président du BL : « Tout s’est joué entre quelques partis politiques; ça n’a pas été même démocratique au niveau de l’assemblée nationale…Certains ne connaissaient même pas tout le texte qu’on a proposé le jour même du vote… »Dans les accords de 2015, et 2016, on a dit qu’il fallait aller vers une CENI technique, on nous a renvoyé une CENI complètement partisane… »

Suivez son regard