C’est une révélation pour le moins embarrassante pour la direction générale du port autonome de Conakry.
Dans une sortie hier chez nos confrères d’Espace Fm, dans l’émission ‘’Espace Expression’’, en réplique à des accusations portées à son encontre par le député Amadou Damaro Camara, l’indéboulonnable contrôleur financier du port autonome de Conakry, en poste depuis 26 ans, a affirmé avoir refusé de certifier les comptes de cette année .
Pour justifier son refus, M. Nabé, a pointé des ‘’ anomalies’’ que comporteraient ces fameux comptes du port, un port dirigé depuis plus de deux ans par un duo de femmes dont les rapports, a-t-on appris, se seraient fichtrement dégradés.
De quelles anomalies s’agirait-il ? il appartiendra aux corps de contrôle de le savoir.
En attendant, cette sortie du contrôleur financier, vient conforter un peu plus des soupçons de détournement de plus de 30 milliards de francs guinéens, relayés récemment dans la presse.
Sans compter les doutes qui entourent la plupart des passations de marchés au port depuis l’arrivée de dame Hawa Keita.
Selon une source digne de foi, l’actuelle directrice du port, aurait un petit clan familial à ses côtés, auquel elle donnerait tous les avantages.
Son beau-frère, John Touré, serait son bras business.
Focus mosaiqueguinee