Mohamed Saïd Fofana, médiateur de la République : «C’est déjà un message très fort à l’endroit de tout le monde pour dire que les Guinéens, qu’ils soient syndicalistes ou politiques ou membres du gouvernement, aspirent au bonheur de ce pays »
Mamadou Mansaré, CNTG USTG : « Nous n’allons pas nous laisser intimider, ni par un général Baffoé ni par n’importe quelle personnalité. Nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout de notre revendication, que cela soit clair et net. Et le médiateur a bien promis de transmettre ce message et nous avons confiance en lui »
Dansa Kourouma, CNOSC : « Nous allons ensemble harmoniser les différentes étapes de notre lutte sociale autour d’une unité d’action parfaite. Alors, chacun viendra avec les données, pour qu’arguments contre arguments, nous amenons le gouvernement à reconsidérer sa position parce que nous pensons que notre combat consiste à défendre le citoyen contre des décisions politiques qui ne sont pas suffisamment réfléchies et qui impactent négativement sur le panier de la ménagère.