ACTUCONAKRY.COM / Le siège du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a été attaqué vers 6 heures par des inconnus selon des témoins rencontrés sur place par votre quotidien en ligne.
Contacté par nos soins,le responsable chargé de la communication du SLECG version Aboubacar Soumah en la personne de Mohamed Bangoura accuse « nous avons constaté ce matin avec amertume que les locaux de notre du SLECG ont été vandalisés par un groupe de jeunes à sa tête Aboubacar KABA porte-parole de Kadiatou Bah ».
En termes de dégâts : des outils informatiques détruits, des fauteuils endommagés et une somme de 30 Millions de nos francs emportée a ajouté Mohamed Bangoura.
Aboubacar Soumah le contesté secrétaire général du SLECG est beaucoup méfiant « Ce matin moi j’ai été réveillé par le gardien qui m’informe qu’un groupe de loubards est venu s’attaquer au siège. Ils ont cassé les portes, caillassé tous les appareils et machines qui sont à l’intérieur et emporté nos documents. Et je vous informe que les commanditaires sont connus, mais nous attendons notre avocat avant d’entreprendre toute décision»
Lisez aussi la version de l’autre camp du SLECG  Mme Kadiatou Bah au centre des accusations par la version du bureau  exécutif dirigé par Aboubacar Soumah ci-dessous 

http://actuconakry.com/2018/08/08/au-centre-des-accusations-mme-kadiatou-bah-deballe-tout-sur-lattaque-du-siege-du-slecg/