ACTUCONAKRY.COM / Il suffit d’être observateur pour comprendre qu’à Linsan, les usgers de la nationale N° 1 ont du chemin à faire pour traverser le pont et continuer vers Mamou ou Kindia.

Si le comportement d’un peuple définit clairement l’état d’esprit de ses citoyens, il apparaît que la guinée souffre de l’incivisme et l’indiscipline de ses populations dans la circulation.Et,ça le ministre Moustapha Naité l’a compris hier à Linsan.
Au pont de Linsan,la situation qui s’illustre dans cette localité par la conduite discourtoise des conducteurs de véhicules et même d’engins à deux roues créé le désarroi total à tout passant et vexe tout observateur.
A Linsan,le ministre des travaux publics s’est croisé au fer de lance  dans la journée du dimanche 12 Août 2018 et a crû sans l’avouer dans un «NO MAN LAND» où dans la jungle, où règne l’indiscipline des chauffeurs.

Le ministre sur une moto 

Au regard de l’embouteillage monstrueux où tout le monde était bloqué dans l’impatience, le ministre Naité venu pour constater le niveau des travaux sur le pont est descendu dans la rue sous une pluie battante dans le seul but de décongestionner la rue.

 «Nous sommes en train de mettre de l’ordre, de la discipline, parce que ce que nous constatons réellement, c’est une indiscipline extraordinaire des camionneurs qui ne veulent pas respecter le poids. Mais nous nous efforçons à mettre la pression pour que chacun respecte le poids» a dit le ministre qui jouait cette fois-ci le rôle d’une police routière.
En attendant, le ministre rassure la population et les usagers de la route en ces termes  « tout ce calvaire pourrait prendre fin dans un bref délai. Puisque le pont pourrait être ouvert à tout type de véhicule, comme d’habitude, entre le 14 et le 22 août prochain.
Aux dernières nouvelles,le ministre et ses lieutenants de circonstance ont réussi tard la nuit à libérer le passage pour des centaines de camions et voitures stationnés depuis des jours.

Alpha .S pour Actuconakry.com