Pour le quotidien en ligne Guinée News, le président guinéen Alpha Condé est « en route pour la Chine pour supplier le président Xi Jinping ». Ce dernier avait part de son mécontentement lors de la tournée africaine du président chinois XiJinping. En effet, ce dernier ne s’était pas arrêté en Guinée au grand damne du président Alpha Condé.
Colère d’Alpha Condé contre Xi Jinping
Or, le président chinois Xi Jinping est aussi très fâché contre Alpha Condé. La rencontre entre le président Xi Jinping et le président Condé, prévue le 1er septembre à Beijing, va être scruté par les experts.
Il y’a environ trois mois, la construction du Port Autonome de Conakry (PAC) a été concédé, sans appel d’offres, à une société turque, alors que la compagnie chinoise China Harbour Engineering Company (CHEC) avait été la première à signer un accord pour l’extension du port.
Le 25 octobre 2016, la CHEC et le gouvernement guinée avait signé un accord un contrat de 770 millions de dollars (700 millions d’euros) pour l’extension du même Port Autonome de Conakry (PAC). Ainsi, le groupe chinois devait construire trois nouveaux quais d’une longueur totale de 846m linéaires, une aire de stationnement d’une capacité de 600 camions, une pénétrante routière de 4km et un échangeur de 550m.
Ces travaux devaient être financés par la EximBalnk, banque chinoise d’import-export. L’accord devait aussi comprendre l’aménagement de 41,6 hectares de terre-pleins. La CHEC avait terminé les études techniques, lorsqu’elle a été informée que le port a été concédé au Trucs.

Lu sur chine-magazine.com