ACTUCONAKRY.COM / Les usagers de la route, qui ont eu la malchance de faire le trajet Kankan-Mandiana ou vice-versa, broient du noir, depuis des jours. A l’origine, un tronçon de 85 Km en phase d’abandon de réhabilitation ou de construction créé un immense et impitoyable embouteillage parce que bloqué au niveau du premier pont noir à  Nèrèkoro dans kankan  (Des voitures dans la boue).

Et signe symptomatique des souffrances endurées par les usagers : entre Kankan et Mandiana (85 Km), il faut faire 48 tours d’horloge ou 24  longues et pénibles heures. Aucun véhicule ne bouge et rien ne change”, a constaté, sur place, le reporter de Actuconakry.com.

Les usagers n’avaient que leurs yeux pour pleurer. Un citoyen au bord de la crise des nerfs : ces gens-là n’ont de respect qu’au Président de la République et ses ministres. Mais le bas-peuple, c’est le cadet de leurs soucis”, s’emporte un homme, qui a contacté votre site.

Mohamed Keita depuis Kankan pour Actuconakry.com

Découvrez ci-dessous des images