ACTUCONAKRY.COM / Après une journée tristement célèbre dans la vie de la préfecture de Mandiana où une manifestation pacifique a été réprimée dans le sang, les jeunes de la dite préfecture viennent de sortir d’une importante réunion de crise.

Selon des informations parvenues à notre rédaction, En amont ,les jeunes ont unanimement  décidé de fermer les locaux des services préfectoraux jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.

Ils exigent par ailleurs des autorités du pays la lumière sur cette barbarie militaire sur les jeunes marcheurs qui a entraîné la mort par balle réelle du jeune Moussa Bérété.

Sur ce et en aval , une marche pacifique est aussi programmée le lundi 17 Septembre 2018 dans la commune urbaine.

Affaire à suivre … !

Mohamed Diakité pour Actuconakry / Tel : 657 36 36 26