ACTUCONAKRY.COM /Initié en janvier 2018, le Mouvement Rouge Jaune Vert (MRJV) a été officiellement lancé ce vendredi 28 septembre 2018 dans la salle des fêtes de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

La cérémonie a réuni les délégués des différentes préfectures du pays, les délégués régionaux, les délégués des cinq communes de Conakry, d’anciens ministres et hautes personnalités.

Le MRJV est un mouvement << citoyen, qui défend les valeurs de la citoyenneté. Ce n’est ni un parti politique, ni un soutien à un parti politique. C’est une dynamique mise en place par les citoyens que nous sommes >> a d’abord expliqué Karifa Mara, membre de la coordination nationale du MRJV et d’avancer les raisons de la création dudit mouvement: << c’est un mouvement qui vient en réponse aux problèmes que notre pays est confronté aujourd’hui. Ils sont entre autres: la perte des valeurs citoyennes, les activités politiques des 10 dernières années ont produit des résultats décevants, le manque d’intégrité des acteurs politiques, la récurrence des crises sociales et institutionnelle, l’insécurité, l’impunité et l’injustice qui ne cessent de gagner du terrain >>.

Karifa Mara justifie le choix du Rouge Jaune Vert comme nom du mouvement comme un élément unificateur : << pour réunir tous les guinéens, il faut un symbole unificateur et ce symbole est le drapeau national, le Rouge Jaune Vert qui reste au-dessus de tous les clivages et des différences >>.

<< L’objectif principal du MRJV est de mettre le citoyen au cœur de la vie socio-économique et politique de son pays. Renouveler les idées, les débats, les actions en Guinée >> indique Pierre Goa Zoumanigui, le coordinateur national du mouvement.

Invité à la cérémonie de lancement du mouvement, Elhadj Biro Kanté, compagnon de lutte du président Ahmed Sékou Touré a loué l’initiative des jeunes pour la création de ce mouvement : << Sékou Touré avait dit qu’il n’allait pas construire des buildings qui sont propres aux blans mais qu’il allait construire l’homme nouveau. Et c’est avec émotion que je dirai que j’ai vu cet homme nouveau aujourd’hui dans cette salle. Une jeunesse qui a décidé à aller de l’avant en laissant derrière elle les tares du passé. Ce qui augure un lendemain meilleur pour la Guinée. Vous venez de signer un acte très très difficile parce qu’il n’est pas facile de reunir le monde d’aujourd’hui >>.

Le Mouvement Rouge Jaune Vert a été lancé simultanément ce vendredi dans toutes les 33 préfectures de la Guinée.  Il est à caractère apolitique et vise à restaurer les valeurs citoyennes du pays.

Les délégués régionaux sont élus pour une durée d’un an.

Le MRJV est structuré comme suit :

– Un coordinateur national pour le mouvement,

– Un coordinateur régional,

– un coordinateur préfectoral ou communal,

– Des représentants au niveau des quartiers et districts.

Le MRJV est implanté au Maroc, aux Etats-unis. Et dans le futur le mouvement vise des pays comme le Sénégal,  l’Angola, l’Europe.

Sadjo Bah /Tél : 625 01 66 69