ACTUCONAKRY.COM / Mr Namory keita,Directeur Préfectoral de l’Education de Kankan rencontré à son bureau livre ici ses sentiments par rapport à cette rentrée scolaire session 2018-2019

Lisez

Après votre sortie pour sillonner les différents établissements de Kankan centre, quel constat faites-vous ?

Mr Namory Keita, DPE de Kankan :Je crois au jour d’aujourd’hui, le constat n’est pas en mer, le 3 octobre 2018, c’est effectivement l’ouverture des classes, toutes les dispositions ont été prises à Kankan avant cette date.

Aujourd’hui le 3 Octobre 2018, vous avez constaté que les enseignants dans leur majorité étaient à l’école et certains ont même donné des cours.

Nous avons fait le tour de toutes les écoles pour constater de visu ce qui se passe : les enseignants étaient là à l’élémentaire tout comme au secondaire, seulement les élèves n’ont pas massivement répondu à l’appel parce que vous savez cette  tradition qui s’est malheureusement installée en guinée dès que la semaine est entamée, les élèves se donnent des congés.

Mais, malgré tout, des élèves sont venus et il ya même des écoles qui ont fait cours, surtout à Mariam Ngouabi.

C’est pour vous dire que, l’ouverture des classes à Kankan a été effective et le constat n’est pas mauvais.

Cette absence des élèves dans la majorité des cas, Est-ce le mot d’ordre de grève lancé par Aboubacar Soumah ?

Mr Namory Keita, DPE de Kankan : Excusez moi beaucoup, je ne veux pas parler de cela, honnêtement ça ne me plait pas tellement.

Je crois que c’est l’affaire de l’Etat, ici à Kankan au compte de la première grève, nous n’avions chômé que 10 jours sur les deux mois .

Et, cela a eu un impact négatif sur les résultats des enfants.

Avez-vous les échos dans les Sous-préfectures de Kankan ?

Mr Namory Keita, DPE de Kankan : Je vous assure qu’il n’ya aucun problème dans les sous-préfectures

Monsieur le DPE, le mot de la fin ?

Mr Namory Keita, DPE de Kankan : Je ne peux que féliciter mes enseignants dans leur majorité, parcequ’ils ont répondu massivement à l’appel ce 3 Octobre.

Quand aux parents d’élèves, ils n’ont qu’à laisser les enfants à aller à l’école, les APE n’ont qu’à se joindre aux parents d’élèves pour dire aux enfants de ne pas se donner des congés. L’année est subdivisée en des programmes conformément bien définis : répartition des programmes semestriels que nous devons respectés

Je souhaite l’appui des parents d’élèves  pour combler ce vide dans l’intérêt de la nation guinéenne