Récemment condamné à 13 jours de prison pour diffamation à l’encontre du chef de l’Etat en lien avec la société turque Albayrak, Cheick Touré puisque c’est de lui qu’il s’agit est enfin installé dans son fauteuil de député de l’UFR à l’assemblée nationale.

Il occupe enfin ce fauteuil après moult tractations au sein de sa formation politique pour remplacer Baidy Aribot  nommé 2è vice-gouverneur à la Banque centrale de la République de Guinée.