ACTUCONAKRY.COM / Parlant de l’installation des conseillers  communaux à Conakry et à l’intérieur du pays  prévue courant octobre 2018,le Chef de file de l’opposition guinéenne ,Elhadj Cellou Dalein Diallo dénonce la forme utilisée par les autorités.

A son siège et devant les militants et sympathisants de l’UFDG,Cellou Dalein accuse «On est en train d’installer sélectivement les exécutifs des conseils sans informer ceux qui sont concernés. Alors que la loi dit trois (3) jours avant au minimum, on doit le savoir. Ça c’est de la provocation et le souci d’utiliser des pratiques pour voler et imposer les gens du RPG».

Au RPG arc-en-ciel, le président de l’UFDG brocarde  «Ils ont  parfois 4 ou 5 candidats, mais personne ne veut céder. Ils ne veulent pas installer les conseils dans les communes où la question d’arbitrage de choix n’est pas réglée. Sinon,  on devait installer Conakry aujourd’hui»