Cellou Dalein Diallo prépare une guerre civile. Ne pas le reconnaître ou faire semblant de l’ignorer, cest être d’une naïveté ou d’un manque de courage coupables.

La question n’est plus de dénoncer ses mensonges à longueur de journée mais plutôt de se demander pourquoi ment-il à ce point.

De son décompte macabre des victimes dAlpha Condé à sa prétendue tentative d’assassinat, en passant par l’attaque de son domicile, Cellou passe son temps à mentir, mentir, mentir. Pourtant, il se doute bien qu’à part ses irréductibles disciples analphabètes et conditionnés par la propagande victimaire de lUFDG, la majorité des Guinéens ne le croient pas.

Pourquoi s’entête-t-il donc dans ces mensonges tous aussi ridicules les uns que les autres au point de devenir la risée de l’opinion publique ?

Tout simplement parce que cette communication n’est pas destinée à la consommation locale. Dans la même foulée que dautres irresponsables politiques et ainsi que cela a déjà été dénoncé (cf. http://guinee7.com/la-propagande-a-miroir-de-potthal-fii-banthal/) Cellou Dalein Diallo prépare l’opinion publique internationale, l’Union Africaine, les Nations-Unies, la Cour pénale internationale aux conséquences d’un affrontement qu’il veut absolument provoquer.

En chauffant à blanc les esprits de ses militants, il cherche à les pousser au sacrifice ultime (terme qu’il emploie lui-même) alors quils croiront dur comme fer quils défendent une cause juste et qu’ils ne font que se venger dune injustice. Le plus machiavélique dans ce plan est que Cellou Dalein Diallo escompte une riposte violente des forces de sécurité et des partisans du RPG pour faire un maximum de victimes parmi ses partisans et déclencher ensuite une guerre ethnique.

Tant que les ONGs internationales friandes de « marchés humanitaires » ne feront pas la part des choses entre les faits et la réalité, tant que RFI naura pas découvert le parti-pris de Mouctar Bah, tant que des personnalités hypocritement bienveillantes continueront à sécher les larmes de crocodile de Cellou, tant que des activistes à la recherche dune aura médiatique relayeront largumentaire de lUFDG, Cellou continuera à construire sa propagande victimaire.

Alors les Guinéens se retrouveront un jour en train de se massacrer au nom de la préservation-vengeance-protection dune ethnie contre une autre. Interrogez les anciens, ils vous diront que les affrontements ethniques de 1959 sont arrivés de la même manière.

Au final les seules victimes de ce plan machiavélique seront celles qui viendront s’ajouter aux 96 morts inscrits au crédit du compte « Préparation dune guerre ethnique » de Cellou Dalein Diallo.

Docteur Ahmed Camara Depuis Allemagne