ACTUCONAKRY.COM /Débutée le 5 octobre dernier, l’installation des exécutifs communaux se poursuit. Elle est émaillée de violences et une corruption à grandes échelles dans presque tout le pays.

Intimidations, menaces et achats de conscience se font sentir dans les différentes communes urbaines et rurales du pays.

Ce matin, dans << les grandes gueules >> chez nos confrères de la radio espace FM, Aboubacar Soumah, le président du Parti Guinéen pour la Démocratie et de l’Équilibre (PGDE) a fait des révélations sur une opération de corruption sur 4 de ses conseillers pour l’élection du maire de la commune de Dixinn: << Le candidat de l’UFDG de Dixinn a invité 4 de mes conseillers chez lui où il a proposé à chacun d’eux 5 600 euros en échange de leur voix. Et après leur entretien, il a donné 2 millions à l’un et 400 000 à un autre comme frais de transport >> a déclaré l’ancien député de l’ufdg et poursuivant que : << Comme mes conseillers sont responsables, ils ont enregistré l’échange avec le candidat de l’ufdg. Ils sont revenus et avec l’argent et l’enregistrement de leur entretient que je vais donner à Aboubacar Diallo (animateur de l’émission) comme preuves de ce que je dis >>.

La commune de Dixinn reste très disputée entre l’UFDG et le parti au pouvoir rpg arc-en-ciel et les voix des conseillers du PGDE seront déterminantes pour l’élection du maire de ladite commune.

Sadjo Bah pour Actuconakry.com /Tél : 625016669