Général,

Prends ça pour services rendus

Pour toutes ces âmes pendues

Sur l’asphalte nos douleurs pondues

Ont mué, pué en des sacrifices perdus

Montez que nos souffles suspendus

Hurlent de toutes vos injustices indues

De la terre crie le sang de mes frères fendus

Par vos balles ceintes de vos âmes vendues

Dieu t’es-tu barré pour ne pas nous entendre

Dieu dis-nous que veux-tu nous apprendre

Par ton silence qu’ici tu ne cesses de répandre

Sur nos âmes dispersées en milliers de cendres

Soulay Tchangu’eul