ACTUCONAKRY.COM / La Guinée s’active pour sa participation à la 24 ème Conférence des parties (COP 24) de la Pologne, consacrée à l’adoption de mesures contraignantes pour la réduction des gaz à effet de serre en vue de préserver la vie sur terre pour les générations futures.

Dans cette perspective,le ministre d’Etat Oyé Guilavogui de l’environnement prépare activement la participation de la Guinée à cet événement majeur qui regroupera plusieurs nations devra permettre d’aboutir à un nouvel accord international sur le climat impliquant tous les Etats signataires de la CCNUCC dans un engagement commun et légalement contraignant qui prendra la suite du Protocole de Kyoto (23 avril 2007).

Selon le ministre,cette rencontre a « pour objectif de partager les informations clés sur le niveau actuel de négociations sur les changements climatiques et les axes de participation effective de la Guinée à cette vingt quatrième conférence des Parties ». Ceci afin de preparer « une délégation renforcée pour négocier les intérêts durables de nos pays et favoriser la collaboration Sud –Sud, Nord –Sud,  entre les régions et les villes, afin d’agir ensemble, efficacement, de façon efficiente et cohérente » a t-il ajouté au cours d’un petit entretien qu’il a accordé à notre reporter.

Sur les précédentes COPE tenues, celle de la COPE 22 a retenu l’attention de notre tout nouveau ministre de l’environnement.

Oyé Guilavogui, puisque c’est de lui qu’il sagit dira que le montage financier de plus de 400 milliards de dollards pour la région sahélienne dont notre pays est membre permettra à la zone le financement des projets affiliés à l’objectif primaire de la réunion,celui de la la réduction des gaz à effet de serre en vue de préserver la vie sur terre pour les générations futures.

L’autre nouvelle annoncée par le ministre Oyé, est la construction par la guinée d’un parc de reboisement de 60 hectares.

Le rendez-vous COPE24 se pointe à l’horizon et la Guinée ne sera pas en marge a conclut Oye Guilavogui, ministre d’Etat chargé de l’Environnement.

Marie Camara pour Actuconakry.com