C’est finalement l’imbroglio qui sonne à l’horizon entre le SLECG et le gouvernement guinéen en ce qui concerne le dit protocole d’accord dont la signature était attendue de pieds fermes par la base du Syndicat libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée.

En clair, le patron du SLECG ,Aboubacar Soumah a indiqué dans la foulée que le président de la République,Alpha Condé demande le protocole d’accord pour prendre connaissance de son contenu.

Comme pour dire qu’il faudra simplement attendre le locataire du palais Sekhoutoureya

Bah Aliou pour Actuconakry.com