Infos Actuconakry.com / Après trois jours de travaux et d’échanges, l’atelier sur le renforcement des capacités techniques des organisations de la société civile sur le processus d’élaboration et la documentation budgétaire a pris fin ce 6 Mars à Conakry. Le premier ministre a présidé la cérémonie de clôture dudit atelier.

Durant son discours de clôture, Ibrahima Kassory Fofana a loué les efforts du ministre du budget pour son engagement dans le processus de réforme budgétaire dans le pays : «Je remercie particulièrement le ministre du budget pour son engagement dans l’esprit et la conduite de la politique de réforme budgétaire dans ce pays. Ce n’est pas sans raison que j’aime vous appeler grand soldat. Vous êtes en effet le soldat sur le front de la réforme budgétaire ».

Engagé à promouvoir une bonne gouvernance financière dans son Programme National de Développement Economique et Social  -PNDES- le gouvernement guinéen va ouvrir un partenariat avec les organisations de la société civile : «Nous voulons construire avec la société civile guinéenne dans le cadre de ce partenariat nouveau un système de gestion financière publique plus efficace, plus transparent, plus efficient au bénéfice de nos concitoyens » a déclaré Ibrahima Kassory Fofana, premier ministre guinéen avant de préciser ce que sera le rôle de la société civile dans ce partenariat :  «En effet, la société civile est impliquée ou sera impliquée dans la conception des stratégies et la mise en œuvre des politiques publiques visant à optimiser les finances publiques. Elle est le meilleur relais auprès des populations pour informer, motiver et susciter l’adhésion populaire aux réformes. Un tel partenariat est particulièrement important dans le contexte du pays où les résistances à la réforme peuvent être fortes car les bandits à cols blancs suffisamment organisés pour bloquer ou freiner les différentes initiatives de réforme ne dorment pas ».

Le Benin est un pays modèle dans la transparence budgétaire d’où l’idée de jumelage entre sa direction générale du budget et la direction nationale du budget de la Guinée. Mireille kodjovi, participante au présent atelier et membre d’une plateforme de la société civile béninoise n’a pas manqué de conseils à la société civile guinéenne pour améliorer les conditions de vie de ses populations : «Au niveau de la Guinée, les organisations de la société civile doivent se réorganiser, elles doivent faire de sorte que leur collaboration avec la direction nationale du budget soit effective. Le travail que fait le gouvernement au quotidien et le travail qu’effectue la société civile au quotidien contribuent à l’amélioration des conditions de vie des citoyens  guinéens. Si l’objectif est commun, il n’y a pas de raison qu’ils ne peuvent pas marcher ensemble ».

Dans le partenariat entre la direction nationale du budget et les organisations de la société civile, la société civile guinéenne aura un rôle déterminant à jouer dans le processus de transparence voulu par le gouvernement : «La cour des comptes va beaucoup aider la société civile à démanteler les pratiques répréhensibles ou les faits de corruption qui se situeraient au niveau de l’exécution budgétaire. Notre travail sera de dénoncer en cas de détection de ces cas et pourquoi pas se porter en partie civile pour porter plainte contre les structures en cause » a souligné Amadou Bah d’Actions Mines Guinée.

« Il y aura un cadre de concertation de la société civile qui sera mis en place à partir du 19 mars. A l’issu de cette concertation, nous aurons des réunions de tête à tête avec les ministères du budget, du plan, de l’économie et des finances qui sont les départements qui gèrent l’architecture budgétaire de la Guinée. Il y aura d’autres actions de renforcement des capacités des acteurs pour qu’on puisse être en mesure d’analyser par exemple la prévision en matière de recette fiscale et la tendance évolutive de l’économie guinéenne par rapport aux enjeux nationaux et internationaux » dira finalement Amadou Bah d’Actions Mines Guinée.

Sadjo Bah pour Actuconakry.com         

Lire la suite des infos ici Actuconakry.com