Sur ACTUCONAKRY.COM / Malgré cette lettre signée par le ministre de l’Enseignement supérieur pour se plier aux exigences du secrétaire général du SLECG,Aboubacar Soumah reste dans ses bottes et maintient le mot d’ordre de grève lancé pour ce 10 avril 2019.

Aux dires du patron du SLECG, cette lettre du ministre Yero n’est qu’un simple papier ordinaire et rien ne nous prouve qu’elle est une correspondance officielle signée d’un ministre de son rang.

Sur ce, nous maintenons le mot d’ordre de grève jusqu’au respect intégral de tous les points du protocole d’accord du 10 janvier 2019.s’est-il confié hier nuit à Actuconakry.com à travers un des reporters

Tout sur l’actualité,lisez ici ACTUCONAKRY.COM