Une étape vient d’être franchie par le Consortium SMB Winning dans le domaine de la protection de l’environnement dans sa zone d’opération. Il s’agit du lancement d’une nouvelle technique biologique qui pourrait désormais permettre  de réduire considérablement la poussière et la boue le long de la route minière . Cette méthode, dénommée « Earth Zyme et Dust Stop Municipal Blend »    est  selon les spécialistes ,  l’une  des plus avancées au monde.  Le lancement de cette phase expérimentale a été faite ce vendredi 21 décembre sur la route minière  de Katougouma. Une opération pilotée par la société WAP un des partenaires dans le Consortium SMB Winning.

 Wang Shengli, Chef Ingénieur des travaux  précise que cette nouvelle approche du Consortium est le résultat de la volonté de l’entreprise à améliorer sa stratégie quant au respect de l’environnement dans les zones d’impacts de la société.

« Nous avons fini le tronçon d’essai en adoptant cette technique qui consiste au durcissement de la route minière de 20Km dans un premier temps, et 135Km pour le reste » précise M. Wang.

Selon notre interlocuteur, la méthode « Earth Zyme » est tout d’abord une technique Biologique, fiable et avancée pour permettre  d’éviter les poussières au passage des camions transportant  le minerais. Elle devrait aussi empêcher la boue en saison des pluies. Le tout, dans un strict respect des normes environnementales en République de Guinée.

Comparativement à  la méthode d’arrosage  traditionnelle des routes minières par les citernes à eaux,  Wang Shengli estime que cette nouvelle méthode est plus efficace. Par ailleurs il donne  ici quelques  avantages de ce nouvel procédé : « Nous avons toujours utilisé les camions citernes à eaux. Mais, poursuit-il, contrairement à cette ancienne méthode, notre nouvelle approche va considérablement réduire l’utilisation de l’eau, ce qui revêt une importance capable en terme d’économie des sources d’eaux ».

Amadou Kalissa, un des fils de la localité et chauffeur poids lourd au sein du Consortium SMB Winning confirme  que cette nouvelle technique  présente à ses yeux une bonne solution pour son village Katougouma, et pour tous les conducteurs . Dans son explication  il indique que ce geste du consortium pourrait assurer  la protection des villages et des plantations contre les poussières mais surtout renforcer la sécurité  des travailleurs et autres usagers de la route.

Cette opération qui va durer 3 ans sur toutes les routes minières  nécessite une enveloppe financière de 60 millions de dollard US. Une action vivement saluée par de nombreux observateurs qui estiment que le consortium SMB Winning tient au respect de sa responsabilité sociétale, celle environnementale comme le prévoit le  code de l’environnement en vigueur en République de Guinée.

Service Com