Infos Actuconakry.com / Seulement quelques jours après la signature du protocole d’accord au terme d’une grève déclenchée par le SLECG depuis le 3 octobre 2018,Aboubacar Soumah,le secrétaire général était devant les syndiqués de l’éducation ce samedi 12 Janvier 2019.

Sur ce,il est longuement revenu sur le dit protocole avant de lâcher « Soyons très vigilants pour pouvoir dénicher tous les cas de fictifs…le recensement se fait avec le gouvernement mais, il sera piloté et présidé par le SLECG et nous avons bien insisté là-dessus. Donc, soyez prêts, c’est un combat permanent, nous devons prendre toutes nos dispositions .

Pour les huit millions, on ne lâchera pas, l’argent qui sera obtenu après avoir déniché les enseignants fictifs doit les compenser. Si ça n’atteint pas les huit millions, nous prendrons nos dispositions.

Si d’ici le 21 Janvier 2019, aucune disposition n’est prise par le gouvernement, nous allons encore la reprendre »a –t-il conclu dans la foulée au siège du SLECG.

Actuconakry.com