Le conseil régional de sécurité de Labé a décidé d’interdire le voile intégral musulman ! Désormais, il est interdit à toutes les personnes voilées de fréquenter les services de sécurité et de l’administration

Cette mesure restrictive a été officialisée à l’occasion d’une conférence de sensibilisation sur la sécurité des personnes et la délinquance juvénile, organisée dans la salle de conférence du gouvernorat de Labé, le jeudi 3 décembre 2015.

Animée par le gouverneur de région, cette rencontre a mobilisé les membres de la délégation spéciale de la commune urbaine, les chefs des quartiers et des secteurs, les responsables de la société civile, les leaders religieux, les services de défense et de sécurité et certains cadres de l’administration publique.

Au cours de la conférence, les participants ont débattu des thèmes liés à la prolifération des stupéfiants, au port du voile intégral et aux mouvements des personnes entre la région de Labé et les pays limitrophes.

Selon le gouverneur de Labé, Sadou Keïta, cette conférence de sensibilisation fait suite à un constat du conseil régional de sécurité, interpellé par les nombreux cas de viols, de suicides, d’infanticides et autres formes de crimes liés à la consommation abusive de l’alcool.

« Il y a même un alcool d’une densité extraordinaire sur le marché de Labé que les jeunes sont entrain de consommer aujourd’hui et il semble que lorsque quelqu’un prend deux sachets, mais il ne voit que le feu et le sang. En plus, il y a le terrorisme à côté de chez nous ici au Mali », a déclaré le gouverneur de région.

Pour lutter contre ces fléaux, le gouverneur de Labé a communiqué à l’assistance un ensemble de dispositions sécuritaires.

« Une fois qu’on va prendre un consommateur de drogue ou une fois qu’on va prendre un grand bandit, une fois qu’on va prendre quelqu’un qui aura tenté de tuer son père ou sa mère, on n’a pas besoin d’intervention des chefs religieux », a-t-il prévenu.

Parlant de menace terroriste, le gouverneur de Labé, Sadou Keïta, a ajouté : « il est interdit à toute personne voilée de fréquenter nos services de sécurité et de l’administration. Conséquemment, nous avons décidé de sécuriser tous les lieux publics, à partir de maintenant. Vous verrez tous les vendredis la police et la gendarmerie autour de la mosquée centrale, les dimanches autours de l’Eglise».

Ces dispositions du conseil régional de sécurité de Labé ont été largement approuvées par les acteurs de la société civile, les élus locaux, les chefs religieux et autres participants qui ont promis de soutenir l’initiative sur le terrain.

Idrissa Sampiring DIALLO de Guineematin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here