La police nationale  a mis la main sur plusieurs enseignants grévistes qui avaient pris d’assaut les différentes artères de la ville de n’zérékoré. Comme à leur habitude depuis des mois, ils étaient encore à l’œuvre dans la rue pour protester ce qu’ils contre ce qu’ils appellent le gel des salaires, des intimidations,…ce jeudi 29 novembre 2018.

Pépé Dounamou