ACTUCONAKRY.COM / A Siguiri, une localité  au nord du pays, des personnes qui seraient des militants du Parti de l’UFR , ont été arrêtées par les forces de l’ordre.

Ces arrestations ont suscité la réaction Des responsables de l’UFR à Conakry qui ont dénoncé cette politique de la gouvernance d’Alpha Condé.

Selon des informations recueillies par notre rédaction, c’est d’abord Malick le Roi Keita, qui a reçu le premier billet d’écrou à la prison civile de Siguiri.

Des responsables venus leur rendre visite à cette prison civile ont été immédiatement logés dans la dite prison civile.

Aux dires des responsables du parti à Conakry,ils sont reprochés d’incitation aux différents troubles qui se passent à Kinièbakoura.

Ce sont : Abou Bily Keita, tête de l’UFR à Siguiri,Siaka Traoré, secrétaire fédéral de l’UFR de Siguiri,Abdoulaye Traoré, secrétaire général, Ismaël Touré, secrétaire général section B, Drissa Sidibé, communication, Moussa Koulibaly, trésorier ,Mamady Traoré,Issa Koulibaly.

Ahmed Tidiane Sylla,responsable chargé de la communication de l’UFR joint par téléphone est catégorique « Nous interpellons donc les autorités à privilégier la voie du dialogue et à cesser ces enlèvements qui ne font qu’envenimer la situation déjà très tendue et qui retardent la concrétisation du dialogue très attendu par les guinéens. »

Mory Sangaré ,Correspondant à Siguiri