Infos Actuconakry.com / A Kankan,la deuxième capitale guinéenne, la cour de la préfecture est noire de monde. Ils sont tous jeunes, il y en a qui, n’ayant pas trouvé de place dans la file indienne qui s’étend jusqu’au bord du goudron, sont agglutinées au mur ou encore perchés sur leur moto. Que cherchent-ils ? Ces jeunes sont candidats au recrutement dans l’armée.

« Je veux tenter ma chance, ça vaut mieux que de rester sans travail. On ne sait jamais », confie Ma Hawa Camara.

A kankan, « Des militaires, des hauts cadres viennent déposer les dossiers de leurs proches, enfants. Je ne sais pas comment ils font mais c’est injuste, pendant que nous, on souffre sous ce soleil de plomb  et nous passons des nuits entières ici », déplore un autre sur place.

Il faut rappeler qu’il ya 3000 dossiers des jeunes qui sont déposés au guichet et dans des conditions extrêmement difficiles.

Mamady Makessa Camara 

Lire la suite des Infos ici Actuconakry.com

Tel de Actuconakry.com : 629 46 29 29