Actuconakry.com / L’affaire assez sensible ne sera plus gérer dans la plus grande discrétion par des hauts responsables du ministère des Affaires Etrangères.

En effet, la puce à l’ouïe, votre quotidien en ligne Mosaiqueguinee a mené des investigations. Et, c’est pour apprendre qu’un cadre et non des moindres du ministère du ministère des affaires Etrangères est finalement tombé. En effet, le Chef comptable et matériel des AE, en la personne de Monsieur Boubacar Cissé, puisqu’il s’agit de lui, a été cravaté par la sale affaire de falsification de la signature du DAAF du département des Affaires Etrangères.

Explications !

La falsification d’une signature peut porter atteinte au bien-être d’une personne mais peut porter aussi atteinte au public. C’est pour cela que des lois ont été statuées pour pouvoir infliger des punitions nécessaires à ceux qui font usage de faux.

Elle porte sur une opération de commande de carburant pour le compte dudit ministère, de plusieurs litres, pour une valeur numéraire de 246.500.000 GNF.

Un bon de commande, est émis, à cet effet, par le Chef comptable et matériel des AE, en la personne de Monsieur Boubacar Cissé, et transmis à Total Guinée.

Seulement voilà, dans cette opération, le sieur Boubacar Cissé, est accusé, d’avoir falsifié la signature du DAAF du département, Monsieur Cheick Fanta Mady Kaba, qui va ainsi saisir le procureur de la république.

On apprend que les relations entre le Chef comptable, Boubacar Cissé et le DAAF, nouvellement affecté dans ce département, ne sont pas les meilleures au monde.

On apprend aussi que le Chef comptable, aurait l’habitude d’agir de cette façon, en complicité avec quelques cadres haut placés. Il serait même un protégé du secrétaire général, Hady Barry.

Ci-dessous, copie du Bon de commande incriminé : 

AE-faux-et-usage-faux

Pour d’autres infos, Cliquez ici Actuconakry.com