Selon la 3e édition du MasterCard African Cities Growth Index /ACGI), Abidjan, la capitale économique ivoirienne est la 4e ville africaine ayant le plus fort potentiel en matière de croissance inclusive dans un classement de 74 villes.
Au 4e rang, Abidjan est réputée pour son PIB, sa croissance par habitant et une forte croissance dans le ménage par consommation. Selon ACGI, la ville continue de souffrir de faibles niveaux de service dans l’éducation et la santé.
Maputo, la capitale du Mozambique, est la première grande ville africaine dans le ACGI à 2015. Elle est suivie par Casablanca, Lagos, Abidjan et Dar es-Salaam. Ces  cinq villes ont amélioré leurs valeurs d’index 2014 sauf le Casablanca, qui maintient sa deuxième position malgré l’atteinte d’un score inférieur.
Le classement de ces 74 villes est reparti en trois catégories selon leurs nombre d’habitants: grandes (plus d’un million d’habitants), moyennes (entre 500 000 et un million) et petites (moins de 500 000). Le scores de croissance inclusive se subdivisent, quant à eux, en quatre tranches: haute (plus de 50 points), moyenne-haute (40-49,99), moyenne-basse (30 à 39,99) et basse (0 à 29,99).
Le classement se base sur un modèle d’évaluation prenant en compte, entre autres, le PIB par habitant, l’accès à l’électricité et à l’eau pour la population urbaine, la santé, l’éducation, la bancarisation des citoyens, la participation des investissements directs étrangers (IDE)  dans le PIB ou encore la croissance des dépenses des ménages. D’autres indicateurs comme la qualité de la gouvernance, le contrôle de la corruption, la croissance démographique, la stabilité politique, l’absence de violence et la part de la classe moyenne dans l’ensemble de la population sont aussi pris en considération.
La capitale du Mozambique a ravi la première place à Accra, qui avait occupé la première marche du podium en 2013 et en 2014 avant de tomber à la 7ème place cette année en raison des difficultés économiques que traverse le Ghana.

avec akody

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here