L’ex-otage français Francis Collomp qui a réussi à échapper à ses geôliers au Nigeria est arrivé en France ce lundi matin après 11 mois de captivité. Il avait été enlevé par une trentaine d’homme armé du groupe terroriste Ansaru le 19 décembre 2012.

Rares sont les otages qui réussissent à échapper à leurs geôliers. Francis Collomp l’a fait ! L’ex-otage français est arrivé ce lundi matin en France. Il a été accueilli par le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, après avoir été enlevé le 19 décembre 2012 par une trentaine d’homme armé du groupe terroriste Ansaru au nord du Nigeria alors qu’il travaillait sur un projet de ferme éolienne.

Pour le moment, les circonstances de l’évasion de l’ingénieur français de 63 ans sont encore floues. Selon des sources françaises, Francis Collomp, qui a perdu 38 kilos, se serait échappé lors d’une offensive de l’armée nigériane contre ses ravisseurs. Les autorités nigérianes indiquent de leur côté qu’il se serait fait la belle durant la prière de ses geôliers. L’ex-otage français aurait préparé son évasion depuis très longtemps. Il aurait profité d’un moment d’inattention pour déverrouiller la porte de sa cellule à l’aide d’un dispositif qu’il a fabriqué, selon Europe 1. Selon son frère, il a aussi pensé à enfermé ses geôliers avant de prendre la fuite.

Durant ses longs mois de captivité, il effectuait régulièrement des exercices physiques, apprenait le dialecte local, écoutait la radio pour tenter de comprendre ce qui se passait autour de lui. Lors de son évasion, il aurait également évité de courir pour ne pas se faire repérer. Après avoir marché durant des heures, il aurait ensuite pris un moto-taxi qui l’a remmené en ville. Sept Français sont toujours retenues en otage dans le monde : quatre en Syrie et trois en Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here