On pourrait bien parler de dissidence au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). En ce sens qu’un mouvement au sein du PDCI, grand allié du Président Alassane Ouattara, s’est ce déclaré samedi, à Abidjan, opposé à une candidature unique de ce dernier pour la Présidentielle de 2015.

Un mouvement au sein du PDCI, grand allié du Président Alassane Ouattara, s’est ce déclaré samedi, à Abidjan, opposé à une candidature unique de ce dernier pour la Présidentielle de 2015.

C’est au cours d’une conférence de presse que Paul Yao Konan, président du mouvement national PDCI « Ti Ye Adja »« Nous sommes surpris de voir nos parlementaires se prononcer pour une candidature unique au RHDP (…). Une candidature unique signifierait la disparition du PDCI (…). Notre mouvement n’acceptera pas cela ni aujourd’hui, ni demain, ni après-demain », a indiqué Paul Yao Konan, dont le mouvement créé depuis 2008, revendique 500 000 adhérents, implantés dans 80 localités du pays, selon l’AFP.

Le site rappelle que vingt-cinq députés du RHDP dont certains issus du PDCI, avaient appelé en décembre 2013 à une candidature unique d’Alassane Ouattara pour la Présidentielle de 2015, y voyant « le meilleur moyen de conserver le pouvoir ». Mais, le mouvement se dit favorable pour que « chaque parti au sein du RHDP présente son candidat au premier tour, à l’issue duquel la coalition apporte son soutien au candidat le mieux placé au second tour ».

En octobre dernier, le patron du PDCI, l’ex-chef de l’Etat Henri Konan Bédié, avait clairement indiqué que son parti « ne pouvait pas ne pas avoir de candidat » en 2015. Début décembre, Alassane Ouattara s’était à l’inverse déclaré favorable à une candidature unique de son camp. Ce qui crée un véritable climat de polémique au sein du PDCI.

Pour rappel, Alassane Ouattara a été élu en 2010 sous la bannière du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), qui rassemble son parti le Rassemblement des républicains (RDR), le PDCI dirigé par l’ex-président Henri Konan Bédié, et deux autres formations.Afrik.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here