Après le travail abattu par les différentes forces d’élites de la gendarmerie et l’armée pour éradiquer le phénomène des coupeurs dans le pays profond, l’on le croyait complètement fini.

Mais hélas, l’incident de ce samedi dans les environs de 22 heures impose encore des efforts de la part de nos forces de maintien de l’ordre ainsi que la coopération des populations pour définitivement effacer le phénomène.

Dans la nuit de Samedi à Dimanche, il est environ 22 h quand une voiture de marque Renault 21 à bord des grands bandits tente de stoppé un taxi entre Kouroussa et Sanguiana par des tirs nourris d’armes ,les coupeurs de route continuent de tirer vers les roues et pare-brise de bus : Quelques blessés graves ont été enregistré et une partie du taxi endommagée
Selon les témoignages recueillis , Il y a eu panique totale à l’intérieur du taxi et le conducteur n’avait pas d’autre choix que de rompre sa source à 40 Km de Kouroussa(SANGUIANA).

L’échec des bandits étant fatal,ils continuent leur trajet laissant derrière eux des blessés qui reçoivent en ce moment les premiers soins au centre de santé de la Sous-préfecture de Sanguiana.

Certains chauffeurs qui empruntaient l’axe Dabola-Kankan sont alertés, plusieurs véhicules sont garés en attendant le lever du soleil pour reprendre la route.

Sidimé Alpha pour www.actuconakry.com