Le jeune chanteur camerounais Franko, Kingué Franck junior de son vrai nom âgé de 28 ans est apparu dans un style musical jugé par son pays insolant et vulgaire. D’où l’interdiction de la diffusion des morceaux de jeune Franko sur le sol camerounais.
Pour cause, incitation des jeunes à la débauche. Chose jugée inappropriée dans l’éducation de la jeunesse actuelle qui est à la vitesse 4G.
Donc, l’esprit de cette interdiction est la protection de la couche juvénile face aux différents travers sociaux.
Si cela s’avérait vrai. Comment la Guinée peut se désolidariser de cette décision responsable et accepter ce concert ?
Ou bien une réplique à la décision camerounaise pour légitimer cet acte?
Tout contre fait, l’État guinéen est dans le temps pour interdire ce concert qui commence à faire bruit dans la cité.
Pour finir, nous dirons que l’autorité de la république a le devoir d’éduquer et d’orienter son peuple vers le civisme et le progrès et non vers la débauche.
Cet album Coller la petite est interdit de diffusion sur toutes les chaines dans son pays natal,toutes les places publiques du Cameroun,malheureusement chez nous en Guinée,c’est le gain personnel,on s’en fout des autres!
Aux dernières nouvelles,beaucoup iront si jamais les organisateurs tiennent mordicus à ce concert qui défraie la chronique et diversement interprétée.

On verra bien avec Alpha Condé II
Lisez la décision d’interdiction au Cameroun ci-dessous

Oumar Diané

2 COMMENTAIRES

  1. Vous dites de n’importe quoi. Pourquoi interdire son concerts notre pays est un État laïque et chacun à le droit d’exprimer sa pensée. Ceux qui ne veuillent laisser les autres en paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here