Le ministre guinéen des mines et les responsables de CDM (Compagnie de Développement des Mines Internationales Henan-Chine) ont signé ce lundi 17 décembre 2018 une convention pour la construction et l’exploitation d’une mine de bauxite, d’une usine d’alumine et d’un chemin de fer sur l’axe Boké-Télimélé.

Le gouvernement guinéen précise qu’il s’agit d’une convention amendée et consolidée, qui fait suite à la convention de base signée en novembre 2008 entre la Guinée et Henan Chine et sa filiale de droit guinéen Henan-Chine Guinée. Cette convention fixait les modalités d’octroi d’une concession minière qui a été finalement accordée par décret le 25 octobre 2010.

M.Tao, président d’Henan-Chine Guinée, a réaffirmé l’engagement de son Groupe à accélérer la cadence dans la réalisation des infrastructures nécessaires de ce méga projet, qui comprend entre autres, la construction et l’exploitation d’une mine de bauxite, d’une usine d’alumine et d’un chemin de fer sur l’axe Boké-Télimélé.

La signature de cette convention signifie l’entrée du projet dans une nouvelle phase de son développement. Plusieurs réglages et amendements avaient bloqué sa bonne mise en marche. Conakry et Pékin ont décidé de tourner la page.