Décidément l’élection très imminente du Président de l’Assemblée nationale guinéenne issue des élections législatives du 28 septembre dernier risque de faire couler de salive et d’encre au sein de la mouvance présidentielle. Car désormais, chaque jour apparaît avec son secret de polichinelle.

En effet, pendant les tractations auréolées de bas coups se déroulent autour des supposés potentiels candidats à la Présidence du perchoir, notamment Hadja Nantou Chérif Konaté, Michel Kamano et Dr Ousmane Kaba, voilà en incognito, surgit un troisième ou logiquement un quatrième larron.

A quelques jours de l’élection du Président de l’Assemblée nationale qui s’annonce désormais un comme un événement  de tous les dangers pour le Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG-Arc-en-ciel), contre toute attente, le masque tombe sur le « Joker » du Président Alpha Condé, tapi dans l’ombre en l’occurrence, Abdourahmane Seinkoun Camara, député uninominal de Kissidougou.

Aux yeux de certains ténors du parti au pouvoir, cette situation de ce troisième homme risque de provoquer une implosion au sein dudit parti, tant elle suscite des frustrations.

Toutefois, au regard d’autres informations concordantes glanées, le Président Alpha Condé qui aurait suggéré à la tête de liste, députée Nantou Konaté de se retirer de la course à la Présidence de l’Assemblée nationale, lâcherait également du leste quant à son soutien à Michel Kamano qui était pressenti comme candidat de la Forêt.

L’on apprend d’ailleurs que celui-ci aurait aussi été contesté par certains ressortissants de cette région. A cela, il faut en outre ajouter, que des barons de la majorité présidentielle jugeraient Michel Kamano de frêle, versatile et sans autorité.

S’agissant du Dr Ousmane Kaba qui, d’après des révélations, bénéficieraient à la fois du soutien des caciques du parti au pouvoir, les alliés et surtout de la notabilité de la Haute Guinée, il se montre comme favori. Même s’il est contraire aux promesses électorales du Chef de l’Etat, celle d’attribuer la Présidence de l’Assemblée nationale à la Guinée forestière qui reste un de ses bastions incontestés.

C’est dans ce climat de suspicion où le Président Alpha Condé continue de faire planer le doute, qu’il aurait reçu ce mardi soir en audience, l’ensemble de ses députés auxquels il aurait conseillé de cesser des attaques endogènes et d’œuvrer en faveur de l’unité de la famille politique.

Sera-t-il entendu  ou désavouer lors du vote prochain pour la Présidence de l’Assemblée nationale ?

Aux dernières nouvelles, les éléments qui constituent un soutien indéfectible du Président Condé, à savoir les cinq CASSES de Conakry, menaceraient d’en découdre avec leur Président, si jamais,  Dr Ousmane Kaba ne serait pas soutenu par le Pr Alpha Condé qu’ils accusent maintenant d’agir contre la Haute Guinée. Notamment dans les nominations et le positionnement des cadres de cette région.

Sidimé Alpha

E-mail : actuconakry@gmail.com

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here