La coopérative des boulangers et la délégation spéciale se sont accordées sur la gestion du pain à Labé.

Désormais tout vendeur de pain doit présenter son produit dans une caisse bien sécurisée et surtout le conseil s’est engagé à trouver des places où désormais les vendeurs de la précieuse miche vont s’installer.

Un ultimatum a été lancé jusqu’au 30 novembre pour permettre aux professionnels du métier de se pourvoir des caissons sécurisés où ils vont mettre leurs miches de pain.

Le président de la délégation special de Labé, El hadj Cellou Daka Diallo, a fait savoir qu’il y a eu un consensus entre les autorités locales et les boulangers: “La mesure découle du constat que le pain est mal présenté dans sa vente. Nous avons alors voulu négocier avec les boulangers pour améliorer cet état de fait. Il faut avouer qu’ils nous ont facilité la tâche et nous sommes arrivés à un consensus.”

De son côté, Fodé Kaba de la coopératve des boulangers, a dit que les contrevenants ne seront pas tolérés: “Désormais nous n’allons plus tolérer les vendeurs qui contreviennent à la mesure pour laquelle on a souscrit volontairement.”

A noter que 70% des boulangers respectent déjà la norme avant l’expiration du moratoire.

Ousmane Tounkara, correspondant à Labé

depuis mediaguinee.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here