Une fillette d’à peine 12 ans a été violée par un jeune homme qui est l’amie d’âge de sa fille. L’affaire remonte à deux mois, mais a éclaté quand la mère, peu suspicieuse jusque là, a perçu des signes de grossesse chez sa fille qu’elle a interrogée. Cette dernière répond en révélant l’identité de l’auteur de sa grossesse qui l’aurait appelée dans l’objectif de l’envoyer récupérer des habits chez sa mère. Lorsqu’elle est venue, le jeune homme l’a retenue dans sa chambre et assouvi sa besogne.

A l’hôpital régional, le Dr Fatimatou Bah, qui a reçu la fillette et sa mère, explique : « L’âge de la petite et sa faible constitution sont des risques pour la grossesse qu’elle développe. Mais la loi autorise dans les cas du genre à faire avorter la fillette. Sur ce point, nous avons soumis notre avis à la direction et attendons une réaction concertée et de la justice où le dossier se trouve.

La fillette nous a confié que son contact avec son violeur est le tout premier qu’elle a avec un homme, mais nous, on l’a reçue en état de famille avec semaines semaines d’aménorrhées. Donc seule la fillette ou l’auteur de la grossesse peuvent nous situer sur la question de la défloration.»

Du côté de la gendarmerie départementale de Labé, le commandant a expliqué avoir reçu la plainte de la mère de la fillette et d’avoir fait son travail dans le délai qui lui est imparti en remontant le dossier à la justice. Il a assuré que le présumé violeur serait à l’heure qu’il fait en train de méditer son forfait à la prison civile de Labé dans l’attente de son procès.

Depuis Mediaguinee

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here