Le célèbre chanteur congolais Papa Wemba est décédé sur scène à Abidjan des suites d’un malaise, annonce la radio congolaise Okapi.

Le chanteur congolais Papa Wemba, de son vrai nom Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, est décédé dimanche à Abidjan en Côte d’Ivoire où il participait au Festival des musiques urbaines d’Anoumabo, indique Radio Okapi sur son site internet. Grande figure de la musique congolaise, le chanteur était âgé de 66 ans. Il a sorti des dizaines d’albums depuis le début des années 70.

Il est le fondateur et dirigeant du label Viva la Musica. Si il n’est pas le créateur de la rumba congolaise, il en est un des piliers de ce style musicale et un des artistes qui propulsera ce genre à l’échelle internationale. Il participera aussi aux débuts du soukous. La rumba reste sa référence malgré ses autres influences comme le rock, ndombolo, la world music et d’autres.

Ses débuts

En 1969, il est le co-fondateur de Zaïko Langa Langa, un des groupes les plus populaires au Zaïre (aujourd’hui RD Congo) et dans le reste de l’Afrique dans les années 1970 à 1999, avec Jossart N’yoka Longo, Evoloko, Pépé Felly et Andy Bimi Ombalé. Il quittera le groupe en 1974, pour fonder Isifi Lokolé et finalement créer son propre orchestre Viva La Musica en 1977, ce label va l’accompagner durant toute la suite de sa carrière.

Au début des années 80, sa popularité atteint des sommets au Zaïre et au Congo-Brazzaville. Il devient alors une véritable icône pour la jeunesse sur les deux rives du fleuve Congo. Il est le principal chef de file du mouvement de la SAPE, la Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes. (Wikipédia)

En 1993, Papa Wemba fait la connaissance de Peter Gabriel. La star lui propose alors d’assurer ses premières parties lors d’une tournée américaine et européenne dans de grandes salles comme Bercy à Paris. Il apparaît également sur l’album du collectif de Passy le Bisso na Bisso en 1999.

Papa Wemba, l’acteur

En 1987, il est l’acteur principal du film belgo-zaïrois La vie est belle du réalisateur congolais Ngangura Dieudonné Mweze et du réalisateur belge Benoît Lamy. Il compose une bonne partie de la musique originale de ce film. Il apparaît également en 1997 dans Combat de fauves de Benoît Lamy. Les acteurs principaux du film sont Ute Lemper et Richard Bohringer. En 2012, il a eu un petit rôle dans le film dramatique belge Kinshasa Kids de Marc-Henri Wajnberg

Papa Wemba, quelques minutes avant son décès sur scène à Abidjan. (Voice of Congo)

https://www.youtube.com/watch?v=QemzwQ839tE

https://www.youtube.com/watch?v=44c_Uv2Y9Kw

https://www.youtube.com/watch?v=6XsHRk3TG7o

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here