Infos Actuconakry.com Après la baisse de 500 Francs guinéen du prix du litre d’essence à la pompe, il est amèrement constaté par endroit le non respect du prix du litre fixé à 9 500 fg par les gérants des stations de service.

Sur ce, le ministère en charge des hydrocarbures invite les Directeurs généraux des sociétés pétrolières, les gérants des stations de service à prendre toutes les dispositions pour faire respecter le prix officiel du prix du litre à la pompe.

Lisez ci-dessous l’important communiqué

Courrier des DG