Sur ACTUCONAKRY.COM / Précédemment annoncé dans nos colonnes sur cet accrochage entre clans rivaux dans la sous-préfecture de Doko à Siguiri.

Celle qui a malheureusement succombé à ses blessures se nomme Capitaine Mme Touré née Boh Saran Condé, elle assurait la garde ce jour lorsque soudainement un cailloux des manifestants tombe sur elle.

Admise au centre hospitalier le plus proche, Capitaine Boh Saran Condé n’a finalement pas réussi à survivre.

Elle s’en va laissant derrière elle, huit (8) enfants désormais orphelins de père et de mère, car son mari est décédé d’il ya quelques mois  à Conakry apprend-on de ses collègues sous le coup de l’indignation.

Aux dernières nouvelles,le corps de la victime est en route pour Siguiri centre

Pour une meilleure compréhension lisez le précédent article ici 

Exclusif : Une capitaine de police tuée au cours d’un affrontement entre clans rivaux à Siguiri (Kourémalen)

De Siguiri,Mory Sangaré pour Actuconakry.com 

A lire la suite ici ACTUCONAKRY.COM