« Le spectre de la galère de salaire qu’on avait cru avoir exorcisé au sein des rédactions médiatiques, refait surface, à la plus grande désolation des travailleurs des journalistes de la radio rurale de Frai.

En effet, selon des confrères de cette radio, cela fait pratiquement 32 mois soit 2 ans huit mois qu’ils ne perçoivent que 100 000 de nos francs comme prime à compte goute selon les humeurs des responsables de la boite.

En attendant un lendemain meilleur,des journalistes de la radio rurale de Fria tirent le diable par la queue par ses temps qui courent

Affaire à suivre !

Actuconakry.com