L’auteur Soulemane Koita a échangé, avec le public guinéen de Conakry, sur son œuvre «la pitié dans le mortier ».

Ce récit de 137 pages, constitué de 73 questions traitées est écrit dans un langage courant et accessible à tous les publics. Il retrace les péripéties et expériences de la vie difficile, ponctuées de hauts et de bas de l’auteur qui est parvenu à s’affirmer dans la société, grâce à la lecture, dont il est tombé amoureux depuis la classe de 5ème dans son Siguiri natal.

Souleymane Koita connu sous le nom de Soule accroché par nos soins revient ici sur le dit livre. « Il faut rappeler que le travail éminent abattu par nos devanciers a permis à notre littérature de quitter son statut marginal .Je me vante de Siguiri,de Fodeba Keita qui a honoré l’Afrique et la Guinée par sa plume.

Cette panoplie d’écrivains continue d’influencer la jeunesse africaine et guinéenne, car elle compte sur cette couche pour que vive le continent noir à jamais.

L’ambition dans cette œuvre est de faire la promotion de la culture africaine par l’écriture, dénoncer, sensibiliser, éduquer l’humain en vue d’aller  vers une société vivante.

L’œuvre que je présente aujourd’hui à la maison des écrivains « la pitié dans le mortier » répond à la question relative au statut actuel de notre société, une peinture de l’action humaine dans ses rapports en société avec ses semblables, les atrocités récurrentes bigrement à l’égard de son prochain.

Elle compose 137 pages dont 73 questions traitées.

Dans la plupart des textes, vous vous rendrez compte  que l’homme a mis la valeur sociale et humaine dans le mortier en vue de la piler .

Ce livre est un son de cloche qui réveille l’homme dans cette profonde léthargie.

Il parle également de la nécessité aux guinéens de renforcer le cap lié à la cohésion sociale, à l’unité d’actions, à la paix  vers un développement.

Il est y rappelé également le rôle joué par nos paroliers : N’fa sara de kankan , Morifindjan , Fadama Babou , setiguiya Sekou , N’faly franwalia …. dans la pérennisation de la culture africaine.

Lisez ce livre d’une originalité pure et sûre Guinéenne