Information Actuconakry.com / Boubacar Diallo,alias Grenade, né en 1994  en guinée a comparu ce  lundi 11 février 2019 devant le tribunal de première instance de Dixinn pour ‘’tentative de meurtre et détention illégale d’armes de guerre’

Dans les détails le célèbre militant de l’UFDG surnommé grenade nie tout en bloc et charge la gendarmerie nationale et le procureur Siddy Souleymane dans ses explications

A ses dires ;j’ai été arrêté par la gendarmerie et soumis à toute sorte de torture pour que je signe un procès verbal dont je ne suis l’auteur du contenu.

Sur la question du port d’arme ? , le détenu révèle

 «C’est à la gendarmerie qu’on m’a remis cette arme , Je n’ai jamais détenu une arme,je n’ai jamais touché à un PMAK» déclare celui qui est attendu sur des faits graves qu’on lui reproche.

« Le jour qu’on m’a transféré, on m’a fait rentrer dans le bureau du procureur Siddy Souleymane. Sans chercher à savoir si je suis coupable ou pas, il a déclaré que ce sont ces dossiers pareils qu’il cherche avant de dire que : tout ce qu’il me demande, c’est de dire la vérité. C’est ce jour je me suis rendu compte que je suis foutu»

Saliou Diallo pour Actuconakry.com