Les agents des forces de sécurité ont d’abord pensé à un meurtre avant de savoir sur le véritable mobile sur ce cas qui a étonné plus d’un dans la matinée à N’Zérékoré.

C’est un jeune garçon connu de tous à N’zérékoré qui s’est poignardé à coups de couteau devant public à la boucherie de la ville.

Il s’est servi d’un couteau qu’il a même pris chez une vendeuse de brochettes de viande pour se poignarder avec à maintes reprises.

Aux dernières nouvelles,le dépressif presque inanimé a été transporté par les forces de l’ordre à l’hôpital de la ville.

Condé Moussa pour Actuconakry.com